éphémère et durabe. Balade artistisque au bord de l’Aire, du 24.5 au 13.10.2024
éphémère et durabe. Balade artistisque au bord de l’Aire, du 24.5 au 13.10.2024
éphémère et durabe. Balade artistisque au bord de l’Aire, du 24.5 au 13.10.2024

Rudy Decelière

Qu’elles soient sonores ou visuelles, inscrites dans l’architecture ou le paysage, les installations de Rudy Decelière jouent toujours sur les limites du perceptible. Depuis 20 ans, l’artiste réalise des paysages faits de feuilles, de lumières et d’oscillations d’une grande technicité sous leur apparente simplicité.

Percée à jour

Confignon

Procédant par effacement, Rudy Decelière fait apparaître en creux deux motifs sur des surfaces par grattage des lichens et dépôts.
Les images suggèrent des situations, des personnes ou des paysages à la limite du réaliste mais volontairement indistincts.
«En somme, il existe une multitude de triangulations potentielles entre rapport au temps, à la mémoire, à l’effacement, à l’apparition, au mouvement perpétuel que représente l’eau, à l’espace de transition qu’incarnent ces paliers, à l’idée de nettoyer pour faire ressurgir, mais aussi à la pensée de laisser la durée recouvrir inexorablement ce que nous fabriquons.»

Ephémère et durable, balade artistique au bord de l’Aire du 24

Percée à jour, Rudy Decelière, ©Bayart

Ephémère et durable, balade artistique au bord de l’Aire du 24